Installation d’une VMC : A quoi sert une VMC ?

1040
Différents modèles de VMC

Installation d’une VMC :

Qu’est-ce que la VMC ?

L’abréviation VMC signifie Ventilation Mécanique Contrôlée. La VMC est un dispositif mécanique servant à assurer le renouvellement de l’air d’une pièce humide.Cette pièce peut être la cuisine, la salle de bain ou même les toilettes.

Le VMC marche grâce à une ventilation qui force l’extraction de l’air et assure ainsi la qualité de l’air.

Plusieurs types de VMC existent avec chacun leurs propres fonctionnements.

  • VMC Simple flux hygroréglable : Le principe est que la ventilation s’adapte aux taux d’humidité. Au plus votre pièce sera humide au plus le système aspira l’air.
  • Le ventilateur motorisé contrôlé Simple flux est un système aspirant l’air afin que cette dernière ne puisse circuler dans les autres pièces de la maison. C’est le système le plus rechercher sur le marché.
  • VMC Double flux : C’est un système écologique et qui permet de réduire les coûts de consommation énergétique car cette VMC évite les déperditions énergétiques en utilisant l’air chaud vicié des pièces de la maison afin de préchauffer l’air neuf entrant.
  • Le ventilateur motorisé contrôlé Double flux hygroréglable  un système similaire au VMC double flux sauf que là, ce système permet de varier le débit d’air aspiré en fonction de l’hygrométrie.
  • VMC Double flux Thermodynamique : Cet VMC récupère une partie de l’énergie. En hiver cela permet d’avoir de l’air plus chaud et en été d’avoir de l’air frais.

Quelles sont les fonctions diverses d’une VMC ?

Une VMC dispose de multiples fonctions :

  • La VMC permet de faire des économies d’énergie : En effet il est important d’aérer sa pièce régulièrement mais avec le chauffage en marche cela revient davantage plus chers. Or ici la VMC remplace cette action d’aération. Grâce à ce système vous ferez des économies d’énergies notamment en période hivernale.
  • Une VMC permet une bonne isolation de l’habitat : En effet, une maison bien isolée devient parfois humide et étanche. Ainsi la VMC participe à l’aération de l’habitat et évite l’humidité qui s’installe. La VMC contribue davantage au renouvellement de l’air ambiant.
  • La VMC protège de l’humidité : Son avantage principal est que la VMC évite l’installation d’humidité dans une maison. Disposant d’une bonne ventilation, la VMC permet donc d’éviter le développement de moisissures étant très mauvais pour la santé.
  • Il est vrai que l’air intérieur dans une habitation est parfois plus pollué que l’air extérieur. Cela est dû alors aux solvants tels que la peinture, le vernis, la colle etc. Ces produits peuvent en effet s’avérer nocifs pour la santé et provoquer des irritations des voies respiratoires, des allergies comme l’asthme. Ainsi disposer d’une VMC chez soi permet d’évacuer l’ai pollué de la maison et éviter ce genre d’effet nocif.

Quel est le prix d’une VMC ?

Le prix d’une VMC diffère selon le modèle, la fonction et la surface du logement à ventiler. Il faut compter pour une VMC simple flux hygroréglable neuve un prix compris entre 350€ – 600€ avec la fourniture et la pose réalisé par un électricien ou un plombier.

Lorsqu’il s’agit de rénovation, ce coût varie entre 600€ – 1200€. Pour une VMC double flux, le prix est de 2000€ pour l’installer dans un habitat neuf et de 3500€ en rénovation.